HOME

It all Starts from Oneself

Rêver Osez Soyez Dream Dare Be

CRÉATION ARTISTIQUE & COMMUNICATION / ÉCRITURE & COPYWRITING

ARTS

COMMUNICATION

COACHING

WORKSHOPS
ATELIERS

NEWS

The New Range
La Nouvelle Série

"Coquines"
by Florence Liger d'Avignon

Florence LIGER D'AVIGNON

Je suis multipotentielle
& j’aime ça !

Florence Liger d Avignon Artist Créatrice de Communication Coach

Quatre rencontres ont été fondamentales :

  • A mon atelier de la rue Caroline, la fantastique Marie Ebling qui m’a connectée à l’univers incroyable des chevaux, me faisant découvrir le développement personnel à l’aide des chevaux et la vie au milieu d’eux.

  • A côté du Parc Monceau, Patricia Hoarau et ses méditations très matinales. J’ai adoré !

  • En Amazonie où j’ai passé des semaines en forêt, la Maestra Shipibo Olivia Arevalo qui m’a transformée et m’a ouverte à une nouvelle perception des mondes.

  • Sur cette terre, le Dr Joe Dispenza dont j’ai suivi plusieurs semaines de stages, qui m’a fait vivre des expériences incroyables, qui m’a enseigné à être le créateur de ma vie et qui depuis me permet de vivre cette vie comme un challenge fun dont la clé est ce cocktail magique : intention claire, émotion élevée, oser, agir, persévérer et remercier !

Mon site internet vous présente une vision de moi plus complète que jamais. Je suis Florence Liger d’Avignon, et je suis à tout à la fois artiste, coach et créatrice en communication. Vous me direz, et le lien entre tout cela ?

Eh bien ! Il y a moi et surtout cette passion que j’ai pour l’authenticité de l’être, pour ce « Qui suis-je » —le mien— celui dont je me sers pour créer mes œuvres d’art, et cet autre « Qui suis-je » —le vôtre— celui que je vous aide à faire briller et que je vais chercher au plus profond de vous-même pour vous faire avancer sur votre propre chemin personnel et professionnel, comme un voyage au cœur de vous, car « Tout part de Soi » !
Après 10 années passionnantes de communication pour des groupes internationaux comme Alcatel ou les Laboratoires Roche, ma tête remplie de mots et d’images, j’ai enfin accepté l’être artiste que je suis. En 2005, je me suis inscrite à la Maison des Artistes comme artiste peintre. Dans mon atelier des Batignolles (Paris, France), je me suis accordée le temps d’être moi pleinement. Ça a été le début d’une recherche personnelle, aussi bien artistique que spirituelle, où l’amour, la conscience, la confiance et le don sont devenus roi. Je me suis reconnectée à mon corps, à mon cœur et à mon âme. J’ai ralenti mon mental, ce petit vélo à grandes pédales qui tournait beaucoup dans ma tête.

Au sein de mon atelier parisien, mes recherches m’amenèrent sur le chemin du développement de la créativité et de Julia Cameron. Je lus « Libérez votre Créativité » et cette phrase résonna en moi : « Souvent la créativité est bloquée parce que nous acceptons les plans que d’autres personnes ont conçus pour nous ». Or, je sentais bien un blocage en moi, mais je n’arrivais pas à cerner de quel ordre il était. Car les mots que j’entendais souvent et qui me bloquaient n’étaient pas ceux que l’on retrouve habituellement dans les blocages créatifs, les « T’es nulle », « Ce n’est pas fait pour toi », « T’as aucune imagination », « Un artiste vit de misère », « Ne dépasse pas », mais plutôt « Tu es super douée mais tu fais trop de choses différentes. Ceux qui réussissent ne font qu’une seule chose, tu n’y arriveras jamais. » Mon blocage n’était donc pas lié à la créativité mais à la potentialité, la multipotentialité.

Car oui, j’étais curieuse et je me formais en permanence en tout. J’avais plaisir à expérimenter dans différentes directions :

  • l’art : peinture, photographie, modelage, chant.
  • la spiritualité : chamanisme, méditation et neurosciences.
  • le coaching : développement personnel avec les chevaux, EFT, autohypnose créative, jeûne Büchinger…
  • le marketing (webmarketing, marque personnelle, tunnels de vente…)…

Résultat : je passais encore plus facilement d’une pratique à une autre, intégrant tout en permanence, me sentant véritablement à ma place, vivante, mais de plus en plus en décalage avec les discours extérieurs que je laissais encore avoir un peu d’emprise sur moi. Je me sentais bénie de talents, mais incomprise et perdue face à cette pluridisciplinarité que je vivais et que peu de personnes comprenait ou acceptait. Pourtant, dans d’autres pays que la France, le multi-talent est reconnu, voire valorisé.

Si j’oscille entre des temps de flou et de doutes, des instants de petits pas et des moments de grandes enjambées, Martin Latulippe —lors du Congrès Douance 2020— m’a permis une avancée magnifique en m’offrant le mot qu’il me manquait : multipotentiel. Je connaissais ce mot, mais dit par lui, là et à ce moment-là, il prit une brillance et une justesse incroyable pour moi. C’était juste ça ! Finalement, comme beaucoup d’autres, je suis multipotentielle, et j’aime ça !

BESOIN D'AIDE ? UNE QUESTION

Je suis là pour vous... Discutons-en...

Retour haut de page